Afi

Punk

BIOGRAPHIE COMPLÈTE

Postée par : Rockxafixgirl
Ajout/Modification de la Bio
AFI est un groupe d'emocore formé à Ukiah en Californie en 1991. À noter que les initiales AFI signifient et ont toujours signifié "A Fire Inside"; "Asking For It" n'ayant été qu'un jeu de mot des membres du groupe par rapport au courrier que les fan pouvaient leur envoyer.

La composition actuelle du groupe est : Davey Havok au chant, Jade Puget à la guitare, Hunter Burgan à la basse et Adam Carson à la batterie.

D'ailleurs une grande partie du groupe, ne cache pas son appartenance au mouvement straight edge initié par Ian MacKaye, frontman de Fugazi et de Minor Threat. En effet, Jade Puget et Davey Havok le suivent, ce mouvement qui bannit - entre autres - la drogue et l'alcool.

Le son d'AFI est facilement reconnaissable par la voix de Davey Havok, un overdrive de guitare dont la douceur est inimitable (dans Sing The Sorrow) servi par des accords barrés, un bon rythme de batterie donné par Adam Carson, ainsi que le travail discret mais implacable de Hunter à la basse; et par leurs influences old school non dissimulées et diverses, telles que Misfits, The Cure ou des groupes de hardcores tels que Minor Threat ou Sick of it all. Dans leurs paroles, la peine, le désespoir se trahissent; le clip de Silver And Cold offre d'aillurs une vue sur le suicide, ce qui témoigne du sens de leur musique. Un exemple flagrant de paroles tristes serait Kiss And Control, de Decemberunderground, où l'on n'a pas besoin de chercher très loin et de faire une analyse approfondie pour le constater.
En 2004, le groupe lance A.F.I, qui est une compilation des meilleures chansons du groupe qui est alors sous contrat avec une étiquette indépendante.

Puis, ils ont signé avec la compagnie Dreamworks en 2003 pour enregistrer Sing the Sorrow, qui sera leur plus grand succès commercial à ce jour.

Ce nouvel album déstabilise les fans de la première heure. En effet, la musique du groupe tranche radicalement avec leurs productions beaucoup plus Punk hardcore d'auparavant, montrant un groupe plus calme avec un son plus élaboré, un Davey Havok qui chante vraiment et qui impressionne par son vaste registre vocal grandement ignoré sur les efforts précédents.

Le videoclip Girl's Not Grey prend d'assaut les ondes de MTV2 aux États-Unis. Il se fait remarquer rapidement et fait même gagner un prix aux MTV Video Music Awards en 2003 au groupe.

Les autres vidéoclips sont tout aussi éclatés. Ils sont théâtraux et excentriques. Le groupe avoue mettre tout son cœur dans leurs clips.