Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer de sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre au sujet
  • Partager ce sujet

Pour ceux qui veulent changer de Micro

#1 Utilisateur non-connecté   Quarant' Icône

  • Guitariste de niveau 1
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membre
  • Messages : 1003
  • Inscrit : 30-April 08
  • Gender:Male

Posté 30 June 2009 - 09:37

Bonjour,
Je vois souvent des membres qui demandent : je veux changer de micros je dois mettre quoi. Je fais donc un copié-collé d'un sujet très intéressant trouvé sur un autre forum qui m'aide beaucoup à répondre à ces questions :

Pourquoi changer ses micros de guitare ? A posté une imageDate: Thursday, 04 Jan 2007 16:24Une question qui revient relativement souvent sur des forums que je fréquente est la suivante : J'ai envie de changer mes micros de guitare, j'aime tels genres de musique, qu'est ce que je peux mettre ?. J'ai tout de suite envie de répondre : Minute papillon, on va procéder avec méthode.

On va voir ensemble les bonnes questions à se poser et comment procéder. Allez, c'est parti !


Passons le matos en revue
Ce qu'il faut savoir en premier lieu, c'est que les micros d'une guitare ne sont qu'un élément du son qui va arriver à vos oreilles ... et manque de bol, ce n'est pas le plus l'élément le plus important. Il convient donc d'identifier les éléments faibles de votre matériel.


Dans quels cas vaut-il mieux éviter de changer de micros ?
Si vous jouez principalement sur un ampli 15 watts à transistor qui a une bonne dizaine d'année, que vous tenez de votre cousin qui a arreté la gratte, ce n'est pas la peine. Même une guitare ultra haut de gamme avec des micros du même acabit ne produira qu'un son abominable de cet ampli.
Mon conseil : changez d'abord d'ampli ! On peut trouver des modèles à lampe ou à transistor pour un budget relativement modeste, à peine plus élevé qu'un changement de tous les micros de votre guitare, et qui contribueront plus à l'amélioration de votre son que des micros.

Si vous avez une vieille pelle achetée d'occaz' dans une brocante, dont le son à vide tient plus d'un banjo qui a mal vieilli que d'une guitare, ce n'est pas la peine non plus. Les micros et la lutherie se subliment mutuellement quand ils s'accordent bien ensemble, mais de bons micros sur une lutherie en bois de cagette ne leur rendra pas justice et les bridera.
Mon conseil : gaulez vous une bonne petite guitare ! Si vous vous entetez à garder votre vieille pelle, vous pourrez toujours récupérer vos micros quand vous en changerez, mais on trouve de bonne guitare en entrée et moyenne gamme chez Cort ou Yamaha, qui vieillissent plutôt bien (cf. occasion), et pour un prix modique. Ces guitares méritent largement plus d'accueillir de bons micros.


Quelle est l'importance des micros dans ma chaine ?
Il faut savoir que l'élément le plus important de votre son, c'est votre ampli. Les ayatollahs de la Sainte Pelle Electrique me pendront pour ça. Par ampli, j'entends le trio préampli + ampli de puissance + cabinet avec les haut-parleurs dedans. Pour rappel, le préampli et l'ampli de puissance sont rassemblés dans une tête d'ampli, avec obligation d'y adjoindre un cabinet pour produire du son, et un combo rassemble le tout dans la même boiboite.

Ensuite vient le couple guitare + micro (cf. paragraphe du dessus) à la condition qu'aucun élément ne vienne phagocyter votre son entre deux : pédales de mauvaise qualité, jacks à deux balles, ...

Je ne suis pas en train de dire qu'il faut du haut de gamme très cher à tous les niveaux, mais qu'un élément pourri dans la chaine risque de gommer les qualités d'un micro.


Pourquoi changer de micro ?
En voila une question qu'elle est bête ! On change de micro quand le son ne nous plait plus, et en ayant fait les vérifications d'usage mentionnées ci-dessus, mais attention de ne pas faire les choses trop hâtivement.


Mon son pue, j'veux en changer !
La première chose qu'il convient de faire quand on souhaite changer ses micros et qu'on est persuadé que le problème vient d'eux, c'est d'identifier ce qui ne nous plait pas dans leur manière de sonner :
  • Quels styles vais-je aborder avec ce micro ? Un micro double destiné au métal et aux grosses saturations ne sera pas idéal pour jouer du reggae par exemple.
  • Qu'est ce qui ne me plait pas dans le spectre sonore du micro ? Trop de basse ? Pas assez de médiums pour ressortir ? Son trop criard ?
  • Ai-je envie d'un micro plus puissant pour la grosse disto ou pour faire cruncher mon ampli ou plutôt un son plus cristallin et limpide ?
  • Est-ce que je préfère avoir un micro polyvalent pour aborder différents styles ou un micro spécialisé dans un type de son ?
  • ...
A ce stade, ce sont à vos oreilles de déterminer les défauts de votre son. Certains aiment les sons clairs très claquants alors que d'autres les préfèrent chauds et bluesy par exemple, même si ces deux types de son peuvent être très bons en terme de qualité !


Quel format de micro ?
En guitare, il existe trois formats principaux de micros : simples-bobinages classiques (ou single coil), P-90 ou double-bobinages (ou humbucker), et encore, dans les single coils, on distinguera surtout les micros dit Stratocaster et Telecaster.

Généralement, on remplacera ses micros par des micros au même format mais il existe quelques exceptions :
  • Les "doubles format simple", qui sont de vrais humbucker dans un format de single coil. Exemples : Seymour Duncan HotRails, DiMarzio Fast Track, ...
  • Les "P-90 format humbucker", ou P-94 d'après l'appelation Gibson, qui sont de vrais P-90 sous une coque de double-bobinage. Exemples : Seymour Duncan PhatCat, Duesenberg Domino, BareKnuckle Mississipi Queen, ...
  • Les "humbuckers format P-90", qui sont plus rares. DiMarzio a édité une version du ToneZone au format P-90.
Je zappe volontairement des configurations de micros plus exotiques.

Chaque type de micro sonne d'une certaine manière qui le différencie nettement d'un autre type de micro, d'où ces exceptions.


Bon, et je prends quoi quand je sais ce que je veux ?
Et pan, on rentre au coeur du problème ! Que vous soyez branché single coil, P-90 ou humbucker, il existe des dizaines de constructeurs de micros et des centaines de références.

Le problème du choix d'un micro, c'est qu'il est bien difficile de l'essayer avant sur sa config', contrairement à un ampli ou une pédale d'effet.

Commencez par isoler les modèles dont les caractéristiques semblent vous plaire et commencez à faire des recherches sur la manière de sonner des micros qui vous interessent (samples, témoignages, ...), mais gardez en tête qu'il s'agira bien souvent d'avis très subjectifs. Ensuite, essayez de repérer des guitares qui seraient éventuellement montées avec les micros qui vous plaisent et faites un essai si possible, en vous rappelant que la lutherie et l'ampli jouent un rôle important.

Pour finir, un travail de synthèse vous aidera surement à faire le bon choix.


Quelques références
Pour vous aider à faire votre choix, voici quelques références de constructeurs et de modèles, parmis ceux que je connais.


Constructeurs
Les deux constructeurs de micros parmis les plus célèbres sont Seymour Duncan et DiMarzio, dont les micros équipent beaucoup de guitares de série. Certains fabriquants de guitares, comme Gibson ou Fender fabriquent aussi leurs propres micros. Ceux-ci sont les plus connus, mais on peut aussi citer Lace Sensor dont les micros ont équipé certaines guitares Fender, ou EMG qui sont spécialisés dans les micros actifs.

Il existe aussi des constructeurs qui fabriquent pour un prix relativement bas, idéal pour rééquiper une vieille guitare aux micros d'origine fatigués qui n'a plus trop de valeur, comme Kent Armstrong ou GFS.

A l'inverse, il existe diverses marques plus haut de gamme, mais aussi plus confidentielles. Les micros sont généralement bobinés à la main, avec des matériaux mieux sélectionnés. Parmis ces marques, on trouve Bare Knuckle, Lollar, Rio Grande, Van Zandt, les frenchies de chez Benedetti, TV Jones dont les micros équipent maintenant les guitares Gretsch haut de gamme de série, ...


Modèles
Voici quelques uns des modèles que j'ai pu tester, ce qui n'a pas vocation à être une liste exhaustive.
  • Humbuckers
    • Seymour Duncan SH-4 Jeff Beck : son rock assez orienté medium-aigu et très polyvalent et relativement précis
    • Seymour Duncan SH-5 Custom : son plus sec que le SH-4, plus agressif
    • Seymour Duncan SH-1n The '59 : un micro manche (n) qui se veut très proche du PAF original de chez Gibson, son vintage très appreciable
    • Seymour Duncan SH-2 The Jazz : micro manche dont le son est très précis, équilibré et articulé. J'aime beaucoup et il sonne très bien qui il est splitté (passé en mode simple bobinage)
    • Seymour Duncan SH-11 Custom custom : ce micro envoie fort et met l'accent sur les médiums. Très grosse patate !
    • Seymour Duncan SH-55 Seth Lover model : du nom de l'inventeur du double bobinage. Ce micro est merveilleux et sonne très vintage. Pas de split ici, pour respecter l'esprit du maitre. J'en reprendrais bien si j'avais une gratte à l'esprit vintage dont les humbuckers ne me plairaient plus.
    • DiMarzio Tone Zone : gros son en son saturé, mais peu de brillant. Je trouve que dans un mix chargé, il a du mal à ressortir
    • TV Jones TV'Tron : du vrai son Gretsch dans un format humbucker, vu que les micros Gretsch ont un format spécifique.
    • Bare Knuckle Nailbomb : du gros son avec de l'aimant Alinco (j'aime pas les aimants céramique) capable de jouer tout en nuances. Basses puissantes, médiums présents, et aigus cinglants ! Ma référence pour le gros rock !
    • Bare Knuckle Warpig : attention, c'est pas du micro de filette ! C'est méchant, cinglant, ça cogne et c'est hargneux. Adepte des grosses saturations et du métal, vous allez être servis !

  • Single Coils
    • Lace Sensor Gold : son de Strat' typique, très polyvalent.
    • Rio Grande Muy Grande, renommé Telly : micro dit quarter-pound (gros plots) avec un son se rapprochant d'un P-90
    • Seymour Duncan SSL-1 : le son de Strat' chaud et vintage. J'en ai deux qui vont à merveille sur ma vieille Cort
    • Fender Texas Special : la référence des micros blues de chez Fender. Certains ne jurent que par ça !
    • Lauzon : un set de micros qui se veulent être des repliques de Lindy Fralin Blues Special. Magnifiques pour les sons blues !
Conclusion
Je mets un point final à ce billet pour l'instant. Je n'aborde pas le montage d'un micro sur une guitare, mais je rédigerai un billet sur les différents changement de micros que j'ai apporté à mes guitares, en espérant que ça puisse aider certains à faire leur choix. N'oubliez pas que l'élément le plus important de votre son, c'est vos doigts ! ;-)


Et maintenant les différents micros qu'il à ajouté à ses guitares :



Changer ses micros de guitare, quelques cas A posté une imageDate: Monday, 08 Jan 2007 14:30Comme promis, voici la suite de mon précédent billet sur le changement des micros de guitare. Je détaille ici les différents changement que j'ai pu faire sur mes guitares, et pourquoi je l'ai fait.

On va procéder avec méthode, en détaillant chaque guitare, ce que j'ai enlevé, ce que j'ai retiré, ...


Lag Roxanne #1
Une petite Lag Roxanne, repeinte en gris métalisé façon PRS Platinium, qui me suit depuis des années. Quand je l'ai acheté (d'occasion), elle était équipée d'un DiMarzio Tone Zone en position bridge (aigu) et d'un Seymour Duncan SH-1 en neck (grave). Le problème, c'est que le Tone Zone ne brillait pas assez pour moi et je désirais faire ressortir un peu plus mes aigus. En plus de ça, il ne sonnait pas génial en son clair pour un double bobinage.

J'ai donc décider de trouver un des micros bridge qui l'équipait à l'origine, à savoir un Seymour Duncan SH-4, qui est reconnu pour apporter de la brillance et un peu plus de claquant. Il remplit toujours ce rôle sur la guitare.

Par la suite, j'ai interverti le Seymour Duncan SH-2 de mon autre Roxanne (voir ci-dessous) avec le SH-1 qui était sur celle-ci, pour avoir un son plus précis avec mon micro grave. Le SH-2 sonne relativement bien en son clair.

En revendant le Tone Zone, je me suis payé le SH-4 (à peu de chose près). Donc le changement de micro ne m'a rien couté.


Lag Roxanne #2
Une autre Roxanne, en finition naturelle que j'ai revendu depuis, qui était équipée de série d'un Seymour Duncan SH-4 et d'un SH-1. Comme je voulais donner une orientation plus vintage à cette guitare, j'en ai changé les micros (en plus de tout l'accastillage). Je lui ai mis un Seymour Duncan SH-55 Seth Lover model en bridge, et ce micro est vraiment une réussite : il sent bon le son vintage des vieux humbuckers. Je lui avais adjoint un SH-2, qui fut remplacé par la suite par un SH-1, car ce dernier conserve un caractère plus vintage que le SH-2, dont la sonorité est plus moderne.

Sur cette guitare, j'avais acheté les micros neufs. Le SH-55 n'est pas spécialement donné comme micro, mais il en vaut la peine. De tête, les deux micros ont du me couter autour des 230 euro.


Ibanez 2370 pre-1975
Cette guitare est une vieille copie de Gibson ES-345, avec un varitone, qui date du début des années 70. Je ne la qualifierai pas de réplique car sa conception est radicalement différente : construction en bouleau, pas de poutre central (une vraie usine à larsen), manche vissé, ...
Etant donné son coloris rouge patiné par les années, je souhaitais lui donner une touche rock 'n roll digne de certaines Gretsch. Les micros qui étaient montés dessus ressemblent à de vieux DiMarzio des années 70, mais il y a eu énormément de copies à cette époque et il est difficile de les identifier. De plus, ils ne m'ont pas parru particulièrement bons.

Pour le son, en restant dans le même esprit, il n'y avait que TV Jones pour combler mes désirs ! ;-)
En même temps qu'un refrettage, la belle a eu le droit à une réfection complète de l'électronique en plus de ses nouveaux micros. Autant dire que c'est très typé, mais j'adore ce type de son. Pour les micros, j'ai payé les deux 170 euro (de tête), ce qui n'est pas loin du prix du neuf, mais ils ne sont pas évidents à trouver.


Cort 115AM
Ma première guitare électrique ! C'est une guitare relativement banale, mais pas mal finie pour le prix que je l'ai payée. Les micros d'origine sont fabriqués par Mighty Mite mais sont assez quelconques. L'objectif du changement de micro était d'améliorer le son pour un prix minime. J'ai donc troqué un Di Marzio qui trainait dans mes tirroirs contre un Seymour Duncan SH-11 dont les fils étaient un peu courts et j'ai acheté deux Seymour Duncan SSL-1 sur eBay. Au final, ma vieille pelle a repris du service et je m'en suis tiré pour moins de 100 euro, achat du Di marzio troqué compris.


Blade RH-4
Une guitare que j'ai finalement eu à pas cher, alors que c'est de la grande qualité. Bref, les Blade ont la réputation d'être des guitares de requins de studio car elles ont un son très neutre et il incombe à l'ampli et aux effets de colorer le son ... la faute aux micros Levinson montés dessus. C'est une qualité que certains apprécient, mais j'aime les micros qui ont du mordant, du chien quoi. Comme je me cherchais une nouvelle pelle pour la scène, j'ai tenté des micros que je ne connaissais pas bien et que j'ai pu avoir d'occaz'.

C'est à cette occasion que j'ai monté un Bare Knuckle Nailbomb en bride et là : coup de foudre !!! Un micro comme je le voulais, et dépassant ma référence de l'époque, le Seymour Duncan SH-4. Certes, le Nailbomb ne sonne pas pareil et dégage nettement plus de basses, mais c'est un micro très articulé et nuancé, sans toutefois sonner froid et chirurgical comme certains DiMarzio.
En position centrale, j'avais un Rio Grande Muy Grande qui squattait un tirroir et je suis aussi très satisfait du résultat : il a un gros niveau de sortie pour un simple bobinage, rappelant un P-90 avec un son très rock 'n roll.
En position neck, j'ai juste mis un simple Fender de base, qui ne me semble pas particulièrement bon mais j'ai prévu de modifier ma guitare pour y mettre un P-90.


Blade Texas Standard
Une guitare assez peu connue, qui ne coute pas excessivement cher en en occaz' et qui surpasse de loin la qualité des Fender mexicaines. Bref, du tout bon si ce n'est l'électronique assez moyenne, mais ça se change. Le son de cette guitare ne me plaisait pas trop, car je le trouvais trop criard et trop cinglant. Ca garde un très bon côté Strat', mais je voulais un son plus chaud.

Encore une fois, je suis tombé sur une bonne occaz' de micros peu connus : des Lauzon. On m'a dit que c'est fabriqué artisanalement au Canada, et effectivement, ça sonne très bien, et je veux bien croire qu'il s'agit de répliques de Lindy Fralin Blues Special. Les sons sont dignes de Fender Texas Special, sauf que les Lauzon peuvent être cablés de deux manières, correspondant à un petit surplus de bobinage pour un son plus puissant. D'ailleurs, ces micros sonnent tellement bien sur cette gratte que mon prof veut me la racheter. Les micros m'ont couté 150 euro le set, d'occasion bien sur.


Voilà, j'espère que vous trouverez ce post instructif autant que moi!*A+

Apprenti Slash

Ca vient de ce site http://reader.feedsh...1a66489c70d5411 Je crois que c'est Rock'n Blog
"Il est difficile de parler beaucoup sans dire quelque chose de trop!"
C'est en avançant que se construit le chemin!!!
Si on s'en fiche de gagner plus, on peut travailler moins?

YR
0

#2 Utilisateur non-connecté   OlDiver Icône

  • Woodstock
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : V.I.P.
  • Messages : 2821
  • Inscrit : 07-February 07
  • Gender:Male
  • Location:Picardie
  • Interests:Music & food.

Posté 30 June 2009 - 09:59

fort intéressant ! ;)

tu peux mettre la source stp ? A posté une image
Écoutez mes compos sur Soundcloud.

Tout avis est le bienvenu :)
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer de sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre au sujet
  • Partager ce sujet

2 utilisateur(s) dans ce sujet
0 membre(s), 2 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)