Pleymo

Nu-Metal

BIOGRAPHIE COMPLÈTE

Postée par : Bary
Ajout/Modification de la Bio
Origine du nom du groupe :

A l'origine Pleymobil, ce nom provient de la coupe à la Playmobil de mark dans son enfance (c'est donc de là que vient la coupe de cheveux de Rock et Injall qui représente Mark étant plus jeune). Bref, un groupe pote de la sélection nowherienne O'Clock en voyant des photos ne manque de lancer la vanne de tête de playmobil, ce qui marque Benoît qui ne tarde pas à convaincre le reste du groupe d'adopter ce nom. Il sera plus tard réduit à Pleymo.

La story :

Le jeune groupe fait ses débuts en 1997 (Mark, Fred, Mathias, Benoît). En 1998 le groupe évolue avec l'arrivée d'Erik et l'intégration de DJ Frank. Le premier concert avec cette nouvelle formation a lieu le 28 juin 1998 à Fontainebleau à l'Aussie bar.

Eté 98 : le groupe part en vacances à Hossegor et y rencontre Bill et Tony (futur Enhancer). Ceci amorcera quelques temps plus tard la création de la Team Nowhere. Rentré des vacances, le groupe enregistre sa 1ere démo auto produite avec Stéphane Natier. Durant cet enregistrement, un certain Davy rend visite au groupe. Les 2000 exemplaires de l'EP sont disponibles durant octobre 1998 et peu après dans les FNAC et Virgin de la capitale. Pour se consacrer à ses études, Mathias quitte le groupe à la fin de l'été et laisse place à Mathieu Gibson qui assurera la transition avec Davy entré dans le groupe début 1999.

Peu à peu, le groupe émerge et réussi à se trouver un label, Wet Music (Watcha, Shovel, Artsonic), qui leur permet d'enregistrer un album avec producteur français Stéphane Kraemer. Le groupe débute donc l'enregistrement de Keçkispasse? en 1999 dans les studios Impuls en Belgique. Le cd sort le 15 juin 1999 et marche très bien puisqu'il se vend à 10 000 exemplaires en 1 an et 1/2. Durant plus d'un an, le groupe sillonne la France pour le Siliklone Tour et fait notamment la rencontre qui leur permettra se signer chez EPIC.

Le groupe quitte maintenant l'indé pour EPIC et sort Episode 2 : Médecine cake en 2002, disque conçu avec plus de temps et plus de moyen que Keçkispasse. Le cd, produit par Fabrice Leyni, se fait non sans mal car les membres du groupe
doivent finir leurs études ! Ceci dit, le groupe a de nouvelles ambitions et joue alors avec Incubus, Deftones, Slayer, Cradle of filth, Slipknot (époque où chaque membre adopte alors une couleur). La tournée Medecine Cake se lance et le groupe commence à faire parler de lui notamment grâce au fait qu'un groupe de néo-métal français réussisse à signer chez une major. Le clip new wave réalisé par Mark est alors diffusé sur les écrans nationaux. Profitant de leur succès, le groupe fait une nouvelle version de Medecine Cake mais en anglais cette fois-ci qui leur permettra de s'exporter dans toute l'Europe mais surtout au Japon, pays que Mark affectionne tout particulièrement où le groupe se rendra 3 fois pour des séries de concerts.

2003 : Les concerts finis, il est tant pour le groupe de se remettre à la composition. L'élan est lancé par Mark qui crée l'univers du petit garçon Rock Fenischorze, aveugle depuis qu'il a 4 ans. Erwin Autrique est choisit pour co-produire l'album avec le groupe. Octobre 2003 voit sortir alors l'album Rock avec un livret retraçant la création de l'album ainsi qu'un DVD comprenant une partie sur la tournée Medecine Cake et une partie sur les coulisses de l'élaboration du dernier opus. L'album est une onde de choc pour les fans. On retrouve un groupe assagit, aux oubliettes les guignols avec leurs combinaisons. Néanmoins, la formation continu à faire des concerts énergiques et ne perd rien de sa puissance. Pleymo devient alors plus médiatique et passe plusieurs fois à la radio et a la TV. Bilan après rock : une tournée qui a aboutie a un DVD, une réédition du cd (avec 'on ne changera rien' écrite avec Ben de KYO) et un cd live du dernier concert au Zénith). Le groupe passe a la télé, a la radio ce qui a eu pour effet d'attirer de nombreuses critiques auxquelles le groupe a répondu par la chanson single citée un peu plus tôt.

Eté 2006 : Réapparaissent les 6 furieux avec la chanson SEPT afin de "remettre les pendules à l'heure". En effet après toutes les critiques essuyées par le groupe ils mettent tout le monde d'accord avec cette chanson plutôt surprenante par rapport au cd Rock.